Synopsis

Alors que l’empereur Néron règne d’une poigne de fer sur Rome, Paul endure de terribles souffrances, seul dans sa prison avant son exécution. Mauritius, son ambitieux geôlier, a du mal à comprendre quel danger peut bien représenter son prisonnier. Cet homme âgé et brisé fut autrefois Saul de Tarse, l’impitoyable bourreau des chrétiens ; désormais ce n’est plus sa brutalité qui effraie, mais sa foi qui ébranle Rome tout entière.
En dépit des risques encourus, Luc l’Évangéliste vient le visiter pour le réconforter – mais aussi pour l’interroger, transcrire ses paroles et faire sortir clandestinement ses lettres adressées à la communauté chrétienne, de plus en plus nombreuse. Sous le joug de Néron et malgré la menace de persécutions inhumaines, ces hommes et ces femmes vont répandre l’Évangile de Jésus-Christ, et changer le monde.

Ce qu’il faut savoir sur Paul Apôtre du Christ :

  • Difficile de retranscrire la vie complète de Paul de Tarse en un film. Le réalisateur s’est donc concentré sur la dernière période de la vie de Saint Paul, durant laquelle ses lettres seront adressées aux communautés chrétiennes.
  • Le film s’appuie tout particulièrement sur les Actes des apôtres et la deuxième épître à Timothée. Le fond des écritures est globalement respecté, malgré quelques ajustement nécessaires pour maintenir l’attention du spectateur ou combler les connaissances lacunaires sur la vie de Saint Paul.
  • Paul, Apôtre du Christ est un excellent moyen de rappeler au spectateur combien il est remarquable pour les premiers chrétiens d’avoir conservé leur foi dans un contexte de fortes persécutions. Le film amènera le public à réfléchir sur la condition du chrétien, qu’il soit persécuté aujourd’hui au Proche et Moyen Orient ou qu’il soit soumis aux tendances occidentales toujours plus relativistes.
  • Mettre en scène la vie de Saint Paul est également l’occasion d’apporter une réflexion sur le pardon, la miséricorde, l’amour de son ennemi, ou encore le rejet de la violence.
  • Ce film demeure une invitation à lire le récit des Actes de apôtres afin de mieux connaître ceux qui portèrent initialement le message du Christ.
  • Après avoir joué le rôle de Jésus dans La Passion de Mel Gibson, Jim Caviezel est de retour en incarnant cette fois-ci l’évangéliste Saint Luc.
  • Le film est produit par deux sociétés de production américaines spécialisées dans les films chrétiens engagés (Outside Da Box et Affirm Films). Il est distribué en France par Sony Pictures Releasing, en partenariat avec SAJE Distribution.

 

pour organiser une séance, cliquez ici

Video & Photo

2 videos 1 photos

Write a comment