Les villes voisines programment un film qui n’est pas prévu chez vous. Deux solutions : vous vous résignez …ou vous retroussez vos manches pour organiser une séance dans le cinéma le plus proche!

Si organiser une projection dans un cinéma peut paraître insurmontable, il n’en est rien ! Bien au contraire, les choses sont simples et les acteurs de ce milieu bien rodés. Voici en quelques mots les étapes clés et les points qu’il est bon de connaître.

Choisir un film

1er cas : le film est déjà sorti au cinéma.

Penchez-vous tout d’abord sur le catalogue de films proposés sur le site de l’association Films et Lumière[1]. Si l’un d’entre eux retient votre attention, il faut alors se poser la question suivante : le film est-il suffisamment moral pour qu’aucun éclaircissement ne soit réalisé ? Si tel est le cas, alors vous pouvez tout de suite passer à l’étape suivante. Par contre, si une analyse et un apport extérieur s’imposent, alors il faudra faire appel à un expert pour animer un débat. Il peut s’agir du prêtre de votre paroisse, du réalisateur ou encore d’un spécialiste du domaine abordé. Votre projection s’inscrit alors dans un projet plus large, mais tellement plus porteur ! En ce qui concerne la société SAJE distribution[2], sachez qu’elle établit des dossiers pédagogiques bien fournis avec des avis chrétiens et des orientations de débat. Un outil bien pratique !

[1] http://maj.filmsetlumiere.fr/

[2] http://www.sajedistribution.com/

2e cas : la sortie nationale n’a pas encore eu lieu.

Vous avez entendu parler de la sortie d’un film que vous souhaiteriez voir, mais il ne passera pas dans votre cinéma. Vous devez donc réaliser les démarches par vous-même. Il est possible de vérifier la qualité de ce dernier en le visionnant préalablement, privilège que donnent rarement les sociétés de distribution aux particuliers[1]. Mais pourquoi ne pas tenter ?

[1] SAJE peut fournir ce lien sur demande

Faire venir le film dans votre cinéma

Deux solutions s’offrent à vous.

La première consiste à contacter soi-même le gérant du cinéma par son site internet et à demander la planification d’une séance à une période que vous aurez déterminée. Il est important que vous bénéficiiez d’un appui pour donner du poids à votre demande. Pour cela, soit vous rejoignez l’association Films et Lumière qui vous fournira une aide spécialisée dans cette démarche, soit vous contactez une paroisse ou une association concernée par le domaine abordé. Quoiqu’il arrive le gérant du cinéma devra être rassuré par la présence d’un public minimum de 40 personnes. Il faut bien qu’il se nourrisse lui aussi ! Une fois que ce dernier aura accepté, il contactera lui-même la société de distribution et se chargera de la prise en charge des droits liés au film. Vous n’aurez qu’à fournir un public qui s’acquittera du prix de sa place. N’ayez crainte, vous n’en serez pas de votre poche !

La seconde solution revient à contacter directement la société de distribution après lui avoir indiqué la salle. Inutile de se rapprocher du gérant du cinéma ; la société de distribution s’en chargera ! Là encore, il faudra indiquer le nombre de spectateurs attendus et une date. Pour la société SAJE, cliquez ICI[1]. Si le film est porté par un producteur indépendant, il se charge souvent du travail de distribution. Il suffit alors de le contacter via son site internet.

[1] http://www.sajedistribution.com/projection-de-groupe.html

Communiquer

Communiquer constitue le travail le plus technique dans l’organisation d’une séance. Ce thème fait l’objet d’une fiche particulière. Sachez toutefois que l’association Films et Lumière est non seulement en mesure de vous donner des conseils par l’intermédiaire de son réseau expérimenté, mais elle fournit également des outils de communication essentiels.

Vous aimez le cinéma. Vous êtes motivé et volontaire, alors rejoignez Films et Lumière!